On en parle encore!

Le Patro show, première !

Après un an d’existence, l’association aux 400 membres réussit déjà ses festivités.

Les spectacles ont agrémenté le repas.

Les spectacles ont agrémenté le repas. (Photos Fabrice Borowczyk)

L’association « Le Patro de Notre Dame – JAO » n’a pas encore un an d’existence, puisqu’elle est née officiellement en mai 2011. Pour autant, elle ne cesse de prendre de l’ampleur. L’objectif au démarrage était d’atteindre au bout d’un an environ une centaine de membres. Depuis, Yves Cazaux et son équipe ont été « submergés » par les chiffres. Neuf mois après, le « bébé » possède déjà de superbes mensurations ! Pour preuve, il a grandi quatre fois plus que prévu, puisqu’aujourd’hui l’association compte 400 membres !

« Ça ne marchera pas » Côté animations, l’association n’hésite pas à tenter des paris osés. Et là encore ça marche, comme celui fixé par Yves Cazaux et son vice-président Léon Lendre d’organiser le dimanche 12 février un repas à la mode « alsacienne » en plein pays de la garbure. « Sous une température quasi polaire, proposer aux Oloronais un repas avec choucroute et kouglof, c’est vrai que c’était gonflé », reconnaît Yves Cazaux.

Avec 72 amis ayant répondu présents, le pari est gagné. D’autant que la salle du bel automne a mis très longtemps à se vider. Tout le monde semblait se plaire, un peu à l’image d’un repas de famille. Peut-être en fait, le repas de la famille Notre Dame. Et c’est bien connu, dans les repas de famille, il y a toujours un peu d’animation. De ce côté-là, l’association avait également tout prévu. Et ce fut peut-être son plus bel « exploit ». L’animation avait en effet était confiée à la troupe de théâtre amateur du Patro : le « Patro-Show ». Cette troupe d’une dizaine de membres n’existe que depuis fin novembre et n’a commencé sérieusement les répétitions que depuis la mi décembre. Dans ces conditions proposer un spectacle, tout aussi court soit-il, de qualité en aussi peu de temps relevait de la gageure. « Certaines personnes nous avaient même affirmé haut et fort, qu’on n’y arriverait jamais et que ça ne marcherait pas », note un des « comédiens-amateurs ».

« Pays Béarnais » en chœur Les rires, les applaudissements, les demandes de « bis » et les commentaires ultérieurs ont prouvé que les pessimistes s’étaient lourdement trompés. Chants et saynètes théâtrales ont égayé le repas. Le spectacle a commencé dès l’apéritif, par une chanson de Jérémy, jeune Oloronais auteur interprète. Puis entre plat et dessert, Claudette, Juliana, Manon, Séverine, Fabrice et Louis ont enchaîné avec trois sketchs.

Enfin, le point d’orgue de ce dimanche a été la chanson « pays béarnais » dont les paroles écrites par un membre du Patro Show lui-même, ont été reprises en chœur par l’ensemble des convives. « L’ambiance et la bonne humeur qui se sont dégagées, l’excellente cuisine de Didier Cottet, le dévouement des bénévoles adhérents ou non-adhérents, le brassage des générations, ont été pour tous un encouragement et si certains ont des regrets de ne pas avoir été présents, qu’ils se rassurent, nous recommencerons », promet déjà Yves Cazaux.

http://www.sudouest.fr/2012/03/01/le-patro-show-premiere-646856-4321.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook